mercredi, juin 19, 2024
A la Une

“Connection” exhibition in Grenoble by Diana Bell.

Eric Piolle, the mayor of Grenoble, set Grenoble’s role as European Green Capital in the context of the climate emergency and the war in Ukraine.

 ‘Connection’ exhibition, Maison de l’International.

I was invited to exhibit at the Maison de l’International as part of Grenoble’s celebrations as Green Capital of Europe. It was important that the exhibition had an environmental theme. The title refers to the connection between artists from France, Germany & UK and the connection between humans and the environment.

I showed my installation ‘Dispersal’ which presents the paradox that each individual is unique, yet at the same time humans are just one of millions of organisms that inhabit the planet. 

Eric Margery from Grenoble created a dramatic installation showing how humans rely totally on water for survival.

 The third artist, Jan Kromarek from Essen showed work about the importance of trees and human control of forests.   We were given two rooms at the Maison de l’International & at the vernissage the exhibition was officially opened by the Mayor.

As part of my project I asked to do some work with children & Marie-Christine organised schools to visit the exhibition & take part in workshops during the week.  My idea was for the children to study different trees & create a forest on a large roll of canvas by drawing with charcoal.  It was so successful that we filled the whole roll of canvas in two days, so the last 3 schools drew on paper.  The children also used wax to model little people to add to the installation after they had visited the exhibition.

I also visited two schools further away from the Maison de l’International where very young children took part. Altogether over 370 children were involved.

I was extremely well looked after & provided with a hotel near the exhibition & the Jardin de Ville.  On Saturday there was a flower market & I continued the project with all members of the public who produced a nice little forest on the railings of the children’s playground.

Diana Bell

Eric Piolle, maire de Grenoble, a présenté “Grenoble, capitale verte de l’Europe” dans un contexte d’urgence climatique et de guerre en Ukraine.

Exposition ‘Connection’, Maison de l’International.

J’ai été invitée à exposer à la Maison de l’International dans le cadre des événements organisés pour fêter Grenoble Verte Européenne 2022. L’exposition devait avoir comme thème l’environnement. Le titre fait référence aux liens entre les artistes (français, allemands et britanniques), ainsi qu’aux liens entre les êtres humains et l’environnement.

Mon installation ‘Dispersal’ illustre ce paradoxe :  chaque individu est unique mais, en même temps, un organisme parmi les millions d’organismes sur la planète.

Eric Margéry, artiste grenoblois, a créé une installation qui montre de façon dramatique comment les êtres humains dépendent de l’eau pour leur survie.

Les œuvres du troisième artiste, Jan Kromarek de la ville d’Essen, montraient l’importance des arbres et la protection des forêts.  L’exposition a occupé deux salles de la Maison de l’International. Le maire de Grenoble, Eric Piolle, a assisté au vernissage.

J’avais demandé la participation d’enfants de la Ville à mon projet Marie-Christine Simiand (présidente de l’Alliance Grenoble-Oxford) a contacté des écoles pour que, d’une part, des classes viennent à l’exposition et d’autre part, pour que je puisse animer des ateliers dans des écoles pendant la semaine. L’idée était de demander aux enfants de dessiner au fusain un arbre sur une grande toile pour créer une forêt. Le projet a rencontré un tel succès que la toile était remplie au bout de deux jours. Les trois dernières écoles ont donc dessiné sur papier. Les enfants ont aussi fabriqué des figurines avec de la pâte à modeler, figurines qui étaient rajoutées à l’installation après la visite de l’exposition.

J’ai aussi animé des ateliers dans deux autres établissements scolaires en direction d’enfants plus jeunes. En tout, le projet a touché 370 enfants.

Les services de la Maison de l’International se sont occupés de mon séjour à Grenoble. J’étais logée non loin de là.  Samedi 7 mai, j’ai participé au Marché aux Fleurs organisé au Jardin de Ville. Des passants (enfants et adultes) ont créé une cinquantaine de dessins d’arbres qui étaient ensuite affichés autour des jeux d’enfants.

Diana Bell

Une réflexion sur ““Connection” exhibition in Grenoble by Diana Bell.

  • I enjoy you because of your own labor on this site. Kate take interest in setting aside time for investigations and it is easy to understand why. We all hear all concerning the compelling tactic you present simple items via the website and even improve participation from some other people about this area so our own simple princess is without a doubt studying a lot. Take advantage of the rest of the year. You are always carrying out a terrific job.

Commentaires fermés.